EN INDE, LES ŒUFS DANS POKÉMON GO SONT JUGÉS BLASPHÉMATOIRES

Publié le par JÉRÉMY HELEINE de fredzone.org

EN INDE, LES ŒUFS DANS POKÉMON GO SONT JUGÉS BLASPHÉMATOIRES

Pokémon Go n’est pas encore officiellement disponible en Inde mais, en pratique, cela n’empêche bien évidemment personne d’y jouer : l’application peut être téléchargée et installée par d’autres méthodes que les voies officielles.

Et force est de constater qu’en Inde, comme ailleurs, Pokémon Go provoque des débats. L’occasion de constater que l’absurdité de ces mêmes « débats » n’a apparemment pas de limites : certains jugent en effet que les œufs distribués aux joueurs de Pokémon Go sont blasphématoires.

Et non, ce n’est pas une blague. Une plainte a même été déposée.

Une distribution d’œufs jugée insultante

Capturer des Pokémon n’est pas le seul moyen d’agrandir une collection de monstres dans Pokémon Go. Des œufs sont ainsi disponibles dans le jeu. En marchant de 2 à 10 km selon les espèces, on peut alors faire éclore ces œufs pour voir naître un nouveau Pokémon.

À ce jour il n’existe qu’un seul moyen d’obtenir des œufs : aller voir du côté des PokéStops, ces lieux spéciaux qui distribuent gratuitement différents objets comme des Pokéballs ou encore des potions. Quand on a de la chance (et de la place), on peut également choper un œuf, et c’est plutôt une bonne nouvelle dans le jeu.

Comme la France, l’Inde n’a pas attendu la sortie officielle du jeu sur son territoire pour avoir ses PokéStops et arènes. Et tout le problème trouve sa source dans l’emplacement de certains PokéStops (ce qui estsouvent le cas avec Pokémon Go, remarquez).

En effet, des PokéStops sont situés sur des temples dédiés à des religions dont les adeptes sont végétariens. La présence de nourriture non végétarienne, et donc d’œufs, est ainsi prohibée dans ces temples.

Pokémon Go est-il blasphématoire ?

Une pétition a ainsi été lancée, et une plainte a même été déposée contre Niantic. La raison ? Le studio de développement distribue des œufs dans les temples et, même virtuels, il faut croire que ces œufs restent interdits.

L’absurdité de la situation peut être relevée de bien des manières. La plus évidente, c’est bien sûr qu’il ne s’agit en aucun cas de nourriture : on a bien affaire à des pixels, et rien de plus. D’ailleurs, même dans le jeu, ce n’est pas de la nourriture.

Par ailleurs, l’affaire représente un exemple supplémentaire que, partout, les gens aiment critiquer le jeu sans le connaître vraiment : récupérer des objets dans un PokéStop ne requiert pas d’entrer dans le bâtiment concerné (lorsque c’en est un).

Simplement passer à proximité suffit amplement donc, techniquement, les œufs ne sont même pas distribués à l’intérieur des temples eux-mêmes.

Commenter cet article